Google investit dans le social et le mobile

«Il y a des améliorations considérables à faire dans nos produits centraux et dans notre cœur de métier, et cela nous enthousiasme», explique Larry Page, cofondateur et PDG de Google.
«Il y a des améliorations considérables à faire dans nos produits centraux et dans notre cœur de métier, et cela nous enthousiasme», explique Larry Page, cofondateur et PDG de Google. Crédits photo : Paul Sakuma/ASSOCIATED PRESS

Défié par Facebook, le géant de l'Internet promet une année record en nombre de recrutements et des innovations dans son cœur de métier, la recherche.

Un chiffre d'affaires en hausse de 27%, un bénéfice net qui grimpe de 17%: Google a publié jeudi des résultats trimestriels spectaculaires… mais insuffisants pour Wall Street. Google a vu son action chuter aussitôt, sanctionné pour un bénéfice en deçà des attentes et des coûts en hausse.

Mais plus que le cours de l'action, c'est la montée en puissance de nouveaux concurrents comme Facebook et Apple qui inquiète. Elle contraint Google à investir beaucoup pour garantir son développement dans le Web social et le mobile. Le groupe a recruté 1900 personnes sur le trimestre et annonce que 2011 sera une année record en nombre d'embauches. Google a aussi investi en marketing pour promouvoir ses nouveaux services, comme le navigateur Chrome, utilisé par 120 millions d'internautes dans le monde.

Larry Page, cofondateur redevenu PDG de Google début avril, a ajouté du symbole au message. Pour sa première intervention devant les analystes depuis sa nomination, il a fait une apparition de quelques minutes en introduction de la conférence, le temps de prononcer 398 mots selon les calculs de la presse américaine. Une brièveté qui a choqué les analystes mais qui révèle bien les priorités de Larry Page. «Il y a des améliorations considérables à faire dans nos produits centraux et dans notre cœur de métier, et cela nous enthousiasme. (…) Je suis très optimiste pour notre avenir.»

Succès d'Android

Ces améliorations porteront sur le moteur de recherche, qui reste une priorité pour Google. «Nous avons fait 90 améliorations qualitatives sur le moteur au premier trimestre», a précisé Jeff Huber, directeur des activités commerce et local de Google. Elles portent sur la qualité des résultats, mais aussi sur l'intégration d'une dimension communautaire dans son moteur de recherche avec le bouton de recommandation «+1».

L'accent est également mis sur le mobile. Google a fait d'Android le premier système d'exploitation mobile, dont le trafic a bondi de 500% en deux ans. Mais, contrairement à Apple, qui commercialise ses smartphones, Google ne vend pas de téléphone ni son logiciel Android. Sa stratégie: en diffusant largement Android (placé sur 350.000 nouveaux terminaux chaque jour), Google espère développer l'Internet mobile où il pourra vendre de la publicité. Celle-ci lui rapporte déjà près de 30 milliards de dollars dans l'Internet fixe. Déjà, sa régie mobile AdMob diffuse des messages publicitaires à 150 millions de terminaux Android ou iPhone par mois.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !


×