navigateurs

Google Chrome qui continue à afficher une croissance solide

Google Chrome qui continue à afficher une croissance solide.

Malgré l'arrivée d'Internet Explorer 9 en mars dernier, le navigateur de Microsoft continue à perdre des plumes en Europe. Selon le dernier bilan d'AT Internet sur la période du 1er mars au 16 mai 2011, la famille Explorer est largement passée sous la barre des 50%.

Précisément, en avril dernier, 46,3% du trafic des sites web d’un pays européen est réalisé en moyenne sous Internet Explorer, contre 55,7% un an plus tôt et 48% lors de la précédente étude en mars.

Si dans le passé ce repli profitait essentiellement à Firefox, ce n'est plus le cas.

Le Panda roux stagne malgré l'arrivée de nouvelles versions. Le navigateur perd en effet 0,8 point pour générer en moyenne 29,5% des visites d’un pays européen en avril 2011 (contre 30,3% en avril 2010 et 30% en novembre dernier). La dynamique du logiciel de la Fondation Mozilla est clairement cassée.

La croissance est à aller chercher du côté de Google Chrome qui continue à afficher une croissance solide. Le navigateur gagne 7,1 points en un an pour atteindre 12,8% de parts de visites en avril 2011.

Firefox 4 fait mieux qu'IE9 mais...

 

Lire la suite

Chrome est pourtant exposé à une faille importante selon l'équipe de Vupen (recherche sur la sécurité IT)

vupen et chromechrome

« Nous avons le (dé)plaisir d’annoncer que nous avons officiellement compromis GoogleChrome et son bac à sable« , annonceVupen.

La société française spécialisée dans la recherche sur la sécurité IT assure qu’elle a découvert une faille de type « Zero-Day » dans Chrome qui possède « l’un des bacs à sable le plus sécurisé« .

C’est rare mais ça arrive. Bien que réputé pour son niveau de sécurité élevé, Chrome constituerait aujourd’hui un vecteur d’attaques critiques, selon Silicon.fr.

Vupen a ainsi découvert comment contourner les protections dunavigateur afin d’exécuter du code arbitraire quelle que soit la version du butineur de Google.

Comme on peut le voir sur la vidéo suivante publiée par Vupen, une fois amené sur une page Web spécialement développée pour exploiter la faille critique, Chrome télécharge et installe une calculatrice sur le système.

Un utilitaire sans danger pour l’effet de la démonstration mais qui sera évidemment remplacée par des applications beaucoup moins anodine en cas d’attaque réelle. Et aucune barrière n’est prévue sur Chrome pour empêcher l’opération.

La démonstration a été faite à partir de Chrome 11 (v11.0.696.65) sous Windows 7SP1 (64 bits). Vupen assure que la faille est également exploitable sur la version 32 bits de l’OS de Microsoft.

Néanmoins, Vupen ne publie pas les détails de la faille, tant pour des raisons de sécurité que pour en tirer un avantage commercial vis-à-vis de leurs clients dans le cadre de ses prestations de sécurité.

Vupen annonce également avoir contourné les barrières de sécurité ASLR (address space layout randomization) et DEP (data execution prevention) de Windows 7.

Lire la suite

Firefox 4 dépasse les 100 millions de téléchargements

firefox 100 downloads

Un mois après son lancement, l'adoption du navigateur de la Fondation Mozilla ne faiblit pas. Firefox 4 occupe déjà 7,31% de parts de marché tandis qu'Internet Explorer 9 affiche 2,1%.

Un mois pile après son lancement le 22 mars, Firefox 4 a atteint le cap symbolique des 100 millions de téléchargements. Au dernier relevé effectué sur le compteur en temps réel créé par Mozilla, le navigateur totalisait plus de 103 millions de téléchargements dont 39,4 millions pour l'Europe suivie des États-Unis (30,5 millions) et de l'Asie (20,5 millions).

Avec 3,6 millions de téléchargements, la France se classe en deuxième position des nations européennes derrière l'Allemagne (7,4 millions).

La mise à jour automatique favorise la bonne croissance de Firefox 4 

Les derniers chiffres StatCounter créditent Firefox 4 de 7,31% de parts de marché tandis qu'Internet Explorer 9, sorti une semaine avant est à 2,1% de parts de marché. Il est cependant important de noter que ces chiffres StatCounter ont été relevés avant que Microsoft n'active la diffusion d'IE 9 via Windows Update qui a débuté le 18 avril.

La firme de Redmond a pris soin de souligner que Chrome ainsi que Firefox activent leurs mécanismes de mise à jour automatique des versions existantes dès la sortie d'une nouvelle mouture. Ce qui explique comment Firefox 3.6 est passé de de 24,4% de parts de marché le 22 mars à 19,17% sur le dernier relevé StaCounter du 11 avril. (Eureka Presse)

Mozilla fait la chasse aux extensions Firefox trop lentes

L'une des forces qui a fait le succès de Firefox est la possibilité de greffer sur le navigateur des extensions. Ces dernières sont variées et il en existe des milliers permettant de répondre à quasiment toutes les attentes. Le problème avec certaines extensions est qu'elles peuvent ralentir et/ou alourdir la consommation en mémoire du navigateur.

C'est pourquoi la fondation Mozilla a décidé de traquer les extensions les plus lentes afin de le signaler aux internautes. Sur la page Modules lents, vous pouvez retrouver la liste des extensions les plus lentes parmi les 100 extensions les plus utilisées. Ainsi, certaines extensions peuvent ralentir le démarrage du navigateur jusqu'à 74%.


Dans cette liste, nous retrouvons des extensions à destination des webmestres et développeurs Web (Firebug, Web Developer, ColorZilla...) mais aussi des extensions connues par le grand public telles que Adblock Plus, pour bloquer les bannières publicitaires ou encore Video DownloadHelper, afin de télécharger, en autre, les vidéos en provenance de Youtube.

Pour finir, Mozilla publiera dans quelques jours sur son site dédié aux extensions une alerte pour toutes celles qui ralentissent le démarrage de Firefox de 25% ou plus.

Parallèlement, la firme Mozilla a publié un guide de bonnes pratiques à destination des développeurs d'extensions afin que ces derniers optimisent les modules complémentaires qu'ils réalisent