Un journaliste

Un journaliste francais tué en Syrie

Le journaliste Gilles Jacquier en Cisjordanie, en 2002. Il a été tué, mercredi 11 janvier, à Homs.

Gilles Jacquier, grand reporteur pour France 2, a été tué mercredi 11 janvier en Syrie alors qu'il se trouvait en reportage à Homs, a indiqué la chaîne de télévision.C'est le premier reporteur occidental tué dans ce pays depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar Al-Assad, le 15 mars, dont la répression a fait plus de cinq mille morts selon l'ONU. Six Syriens ont été tués aux côtés du journaliste, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Gilles Jacquier se trouvait à Homs, épicentre de la contestation, avec un groupe de journalistes autorisés à se rendre dans la ville par le régime, selon France 2. Menacés par des tirs de mortier alors qu'il filmait une petite manifestation de partisans du régime, il s'était réfugié dans un immeuble à proximité, selon le récit de son collègue, Christophe Kenck, publié par France Télévisions. L'origine de ces tirs est inconnue, a indiqué Thierry Thuillier, directeur de l'information du groupe.

Lire la suite